• du kiztbühlerhrn avec ascension en télécabine 1604 m d altitude
    • innsbruck03
    • innsbruck01
    • achensee02
  • Précédent
  • Suivant

AUTRICHE
Renseignements pratiques

L’Autriche, c’est tout d’abord une nature préservée : les lacs aux eaux pures et chaudes, les stations de ski, les superbes massifs montagneux, les prairies verdoyantes et irréprochables de propreté, un paradis pour les fous de nature. Mais c’est aussi un rêve de s’y rendre pour l'amateur de musique, pour l’intello curieux avide de se demander comment un si petit pays a pu produire autant de génies universels. Les villes prestigieuses de l’Autriche (Salzbourg, Bregens, Graz, Insbruck) brillent comme des phares dans la nuit mais celle dont l’éclat traverse le temps n’est autre que Vienne, duelle, contradictoire, fascinante à souhait. Terre des plus fertiles d’où émergèrent des courants de pensée et des mouvements artistiques qui marquèrent profondément le monde.
 
Climat
 
C'est un pays soumis à des influences climatiques diverses : au Nord un climat continental dans les hauts massifs de l'Ouest, un climat alpin avec de très grands écarts de température et des chutes de neige abondantes. L'Est, qui appartient déjà à la plaine hongroise, a un climat pannonique caractérisé par un printemps court et un automne sec et beau. Le printemps et l'automne sont sans doute les meilleures périodes pour découvrir Vienne et Salzbourg. Vous éviterez ainsi les pluies et les orages estivaux. Bon, mais en été, on peut toujours se réfugier dans les forêts alpines. En hiver, si le brouillard règne sur les vallées, le soleil rayonne en altitude : pour amateurs de ski fortunés.
 
Formalités
 
Pour les Français, les Suisses et les Belges : carte d'identité ou passeport en cours de validité. Pour les Canadiens : passeport en cours de validité.
 
Cuisine et plats traditionnels
 
La cuisine autrichienne est largement méconnue : un néophyte s'attendrait à de la choucroute ou à des saucisses. Erreur fatale ! En réalité, cette cuisine offre une bonne synthèse de toutes les cuisines d'Europe centrale. Un peu lourde toutefois car riche en crème fraîche, farine et lard.
Plats traditionnels :Griessnockerl, Frittaten ou Leberknöde Suppe : soupe aux boulettes de semoule, aux lamelles de crêpe salée ou aux Knödel de foie. La seule et vraie entrée autrichienne. Knödel : boule de pomme de terre, de mie de pain ou de semoule pouvant accompagner tous les plats. Parfois farcie. In-con-tour-na-ble. Scweinebraten (ou Schweinsbraten) : rôti de porc à l'ail et au cumin, avec des Knödel et de la choucroute. Délicieux. Tafelspitz : filet de bœuf cuit à la manière du pot-au-feu avec une sauce au raifort ou à la ciboulette. Rindsrouladen : escalope de bœuf roulée et farcie de lard et de cornichons. Gulasch : bœuf braisé aux oignons et au paprika. Partout excellent. Beuschel : ragoût d'abats dans une sauce aigre à la crème fraîche. Krenfleish : porcelet cuit avec sa couenne, assaisonné de raifort râpé. Attention, fort. Wild : gibier (chevreuil, cerf, lièvre, canard sauvage) avec une compote d'airelles. Servi en automne. Salzburger Nockerln : soufflé très crémeux dont la forme rappelle les montagnes salzbourgeoises ! Kaiserschmarren : genre d'omelette sucrée et déchirée en lamelles, avec une compote ou des fruits au sirop. Marillen/Zwetschken Knödel : abricot (ou prune) enrobé d'une pâte et roulé dans de la chapelure. Germknödel : pâte à la levure avec de la confiture de prune et saupoudrée de grains de pavot moulus.
 
Vins, alcools et boissons
 
Les vignobles autrichiens produisent un vin qui ne rebute pas un fin palais, quoique peu de crus soient destinés à être conservés. Le blanc, majoritaire (85 % de la production nationale), vient des régions viticoles du Burgenland, de la Styrie et de Vienne. Visite conseillée de la Wachau au printemps, au moment de la floraison des abricotiers, grands pourvoyeurs de liqueurs. De meilleure qualité encore est la bière que les Autrichiens boivent en Seibel (0,35 l) ou en Krügel (0,5 l). Et le Schnaps, eau-de-vie qui constitue un excellent digestif.
Vins blancs : Grüner Veltliner (sec), Müller Thurgau et Welschriesling (demi-sec), Muskat Ottonel (fruité). Vins rouges : Blauer Portugieser (doux), Blaufränkisch. Vin rosé : Schilcher (assez âpre, mais fruité). Vins de dessert : Spätlese (doux), Eiswein (moelleux et sucré). Glühwein (rouge ou blanc) : vin chaud aromatisé (clou de girofle, cannelle, écorce d'orange). Bières (blondes) : Gösser, Schwechater, Zipfer, Puntigamer (chaque marque propose aussi une bière sans alcool).
Petit lexique du café : Il existe différentes variantes de votre breuvage favori, et donc des termes différents pour les nommer. Les ignorer pour commander à tout bout de champ un “ café ” vous ferait passer pour un touriste inculte ou un Allemand carrément plouc. Voici, pour vous aider, une liste qui vous permettra de bien paraître en société.
Kleiner/Grosser Schwarzer/Mocca : le petit ou grand noir classique. Kleiner/Grosser Brauner : le petit ou grand “ brun ”, en fait une tasse de Mocca servie avec un petit pot de lait. Kapuziner : beaucoup de café, un soupçon de lait et une goutte de crème. Melange : comparable au crème français. Le plus consommé. Einspänner : café noir servi dans un verre avec une bonne portion de crème chantilly. Kaisermelange : “ Mélange impérial ”. Café noir avec un jaune d'œuf battu. Maria Theresia : café noir avec une liqueur à l'orange. Eiskaffee : café noir avec de la glace à la vanille et de la crème fouettée, servi dans un verre. À consommer par temps de chaleur.
 
Santé et sécurité
 
En cas de séjour temporaire en Autriche, demander au centre de paiement de la Sécurité sociale le formulaire E 111 plusieurs semaines avant le départ, afin de pouvoir se faire rembourser les frais médicaux au retour.
 
 
Monnaie, banques, change
 
L'euro a remplacé le schilling le 1er janvier 2002.
Horaires des banques : en général de 8 h à 15 h du lundi au vendredi. Le jeudi jusqu'à 17 h 30. Dans les succursales, on ferme entre 12 h 30 et 13 h 30. On peut aussi changer de l'argent dans toutes les postes. Attention ! Chose curieuse, l’usage de la carte de paiement rebute pas mal de commerçants autrichiens. Il vaut donc mieux prendre ses précautions à l’hôtel ou au restaurant avant de réserver et se munir d’assez de liquide pour régler ses achats.
 
Jours fériés
 
Nouvel An (1er janvier), jour des Rois (6 janvier), Pâques, fête du Travail (1er mai), Ascension, lundi de Pentecôte, Fête-Dieu, Assomption (15 août), Fête Nationale (26 octobre), Toussaint (1er novembre), Immaculée Conception (8 décembre), Noël et lendemain de Noël (25 et 26 décembre).
 
Téléphone
 
France – Autriche
00-43 + indicatif de ville + numéro du correspondant. À signaler qu'on ne fait pas le zéro placé devant l'indicatif lorsqu'on téléphone de l'étranger.
Autriche – France et autres pays
France : 0033 + numéro du correspondant (sans le 0 initial). Belgique : 0032. Canada : 001. Suisse : 0041.
Autriche - Autriche
0 + indicatif de la ville + numéro du correspondant.
Renseignements téléphoniques
Pour un numéro en Autriche, composer le 16. Pour un numéro à l'étranger, le 08.
               
 
Baroque autrichien
 
Si le style baroque, tant en peinture et sculpture qu'en architecture, est issu de l'Italie de la fin de la Renaissance, nulle part ailleurs qu'en Autriche (et en Bavière) il n'a trouvé un terreau aussi fertile pour faire éclore autant d'œuvres et de bâtiments remarquables. La conjonction de deux événements historiques y a largement contribué : la Contre-Réforme et la fin du péril turc (1683). Le goût inné des Autrichiens pour l’apparat, les couleurs et la fête fera que leurs artistes dépasseront vite en talent leurs inspirateurs italiens. Le baroque se rencontre en Autriche quasiment à tous les coins de rue ; intérieurs d'églises croulant sous la profusion des dorures, façades d'abbayes aux couleurs chatoyantes, colonnes de peste et fontaines monumentales sur les Hauptplatz des villes, palais fastueux aux décors de théâtre, façades bourgeoises en stucs délicats, fresques à la symphonie de couleurs somptueuses sous les voûtes, buffets d'orgues, grands tableaux d'églises aux sujets bibliques et mythologiques emphatiques et armées de saints et d'anges entonnant de concert les louanges divines... la litanie est infinie. Le point d'orgue de ce mouvement est à situer dans l'édification des gigantesques abbayes danubiennes : Saint-Florian, Melk, Altenburg, Göttweig, et bien d'autres, sont sans aucun doute des manifestations permanentes de la substance du baroque autrichien. Outre le caractère spectaculaire de leur architecture, ces abbayes recèlent des trésors de décoration intérieure, salles de marbre, fresques, abbatiales et bibliothèques, intégrées à un véritable projet artistique cohérent destiné à magnifier les splendeurs de la Création. Quelques noms : Johann Bernard Fischer von Erlach, Johann Lukas von Hildebrandt, Jacob Prandtdauer, Paul Troger...
Le style rococo : Prolongement pour les uns, perversion pour les autres, il apporte un raffinement presque maniéré aux réalisations du baroque. Préférant la subtilité à la monumentalité, il se répand en détails savoureux : peintures en trompe l'œil, stucs délicats utilisant à profusion les motifs végétaux, faux marbres et bois sculptés imitant le bronze.
 
 
 
Fêtes et festivals
 
Vienne : au Nouvel An, concert du Nouvel An de l'Orchestre philharmonique ; le 31 décembre, bal de l'Empereur au Palais impérial ; février et mars : bal de l'Opéra National ; mai et juin : festival de Vienne, concerts, opéras, théâtre, cinéma ; de fin juin à mi-juillet, festival de jazz ; juillet et août : festival de musique en plein air, plus de 200 concerts ; novembre : journées Schubert ; de fin juin à début septembre, festival “ KlangBogen ”. Burgenland : à Eisenstadt, de mai à octobre, concerts Haydn au château Esterházy ; en septembre, pendant 10 jours, festival Haydn. Mörbisch : en juillet et août, festival d'opérette sur le lac. Carinthie : à Klagenfurt en juillet, forum musical de Viktring ; en juillet et août, festival de cinéma. Basse-Autriche : à Attersee, en juillet et août, festival de musique de chambre au château de Kammer. À Baden, de juillet à septembre, festival d'opérette. Haute-Autriche : à Bad-Ischl, en juillet et août, journées de musique de chambre et semaines d'opérette. Linz : en septembre, festival Bruckner. Salzburgland : toute l'année, concerts au château. Fin janvier : semaine Mozart. Pâques : festival de musique avec le Philharmonique de Berlin. Mai : concerts de Pentecôte. Fin juillet et août : festival de Salzbourg. Styrie : à Graz, en juin et juillet, festival de Styrie ; en septembre et novembre, Automne styrien. Tyrol : à Innsbruck, de fin juin à fin juillet, festival international de danse et festival de musique ancienne au château d'Ambras et à la Hofburg. Vorarlberg : à Bregenz, de fin juillet à fin août, festival en plein air.

  

 

 

Imprimer

Envoyer a un mis

PDF